Spondylarthrite Ankylosante: qui est le plus touché ?

La prévalence des Spondyloarthropathies est de l’ordre de 0,5 à 1,9% de la population générale, par contre la fréquence de la Spondylarthrite ankylosante est de l’ordre de 0.5 à 1% . Cela peut paraître dérisoire mais c’est un chiffre assez important à l’aube du 21éme siècle.

Il est important de connaître le terrain sur lequel se greffe cette maladie, vous aurez toutes les informations nécessaires grâce à www.spondylarthriteankylosante.com

Car s’informer des facteurs exposant à la maladie nous permettra de soupçonner le diagnostic d’SPA, d’en émettre l’hypothèse, de l’éliminer même ou de surveiller les personnes à risque. Il est donc primordial de se référer à ces données.

Informez-vous sur la question avec http://www.spondylarthriteankylosante.com

Soyez sur vos garde en vous informant!

Donc nous allons vous énumérer quelques facteurs de risque, ou facteurs prédisposant à faire une Spondylarthrite Ankylosante… Cette dernière prédomine chez l’homme: nous comptons 3 à 8 hommes pour 1 femme.

La population jeune est la plus touchée, en effet la SPA survient dans la majorité des cas entre 20 et 30 ans; les cas débutant après 40 ans sont rares.

La cause de la maladie est inconnue, mais il existe une prédisposition, liée à

  • des facteurs génétiques représentée par l’antigène HLA B27
  • et des facteurs d’environnement notamment les infections microbiennes d’origine digestive et le tabac, ce dernier est un facteur de risque de développement d’une forme plus agressive d’SPA.